Stratégie Produit – Pourquoi il est urgent de progresser ?

Stratégie Produit – Pourquoi il est urgent de progresser ?

En France, on trouve beaucoup de talents, beaucoup d’innovation, des aides financières en tous genres mais … peu de succès commerciaux à la sortie. Pourquoi ?
Depuis 11 années, chez Product Managers nous arpentons les couloirs de l’innovation et  rencontrons des start-ups et  PME technologiques. Notre constat est toujours le même : une très faible maturité pour la plupart des offres qui arrivent sur le marché !
Et l’arrivée des méthodologies type « lean start-ups » pourrait bien encore aggraver le phénomène !

Suivez-nous dans la jungle des lancements produit …

La 2ème place en Europe pour la création de start-ups

D’excellentes formations techniques nous fournissent d’excellents ingénieurs.
Ajoutez à cela notre esprit national cartésien et vous obtenez des têtes bien faites, capables de s’attaquer à des problématiques complexes et de trouver des solutions innovantes.

  • Aujourd’hui, Paris est la capitale où se créent le plus de start-ups en Europe, juste derrière Londres – source eu-startups, 2015 [1] .
  • On dénombre déjà  entre 10 et 15 000 start-ups en France sur  un total de 80 000 dans les 27 pays européens – source La Tribune, avril 2015.
  • La France fournit quelques très beaux exemples de croissance comme Blablacar ou Sigfox…

Toutefois, nous pourrions faire beaucoup mieux !

En effet, de nombreux facteurs influent sur l’évolution des start-ups.  Un d’entre eux nous interpelle particulièrement chez Product Managers Consulting : la faible maturité des offres arrivant sur le marché !

Avec plusieurs centaines de start-ups auditées sur une dizaine d’années et une cinquantaine accompagnée durablement, nous constatons :

  • L’existence d’une vision dans 90% des cas
  • Une équipe et une méthodologie de développement solides dans 70% des cas
  • Une équipe commerciale adaptée à un premier lancement de produit dans 60% des cas
  • La présence de profils internationaux dans 30% cas
  • Une équipe produit dédiée dans … 10% des cas seulement !

Traduction en termes d’impact…

Les conséquences sont finalement assez homogènes, même si chaque cas reste spécifique.
Le tableau ci-dessous liste les points forts et les lacunes que nous identifions généralement lorsqu’à la demande du dirigeant, Product Managers intervient sur le lancement produit.

 Vision  L’équipe dirigeante délivre généralement parfaitement leur vision du produit à terme
 Définition du « Minimum Viable Product »  Le périmètre fonctionnel du MVP n’est pas consolidé. La roadmap produit n’est pas formalisée
 Analyse de la concurrence  Rarement formalisée, souvent partielle
 Définition du business model  Le marché adressable est rarement défini. Le business model adapté est rarement consolidé.
 Ciblage marché  id
 Réalisation de Bêta-tests  Parfois lancés, mais souvent non documentés, sans process formels, ce qui les rend inefficients.
 Disponibilité des documents produit  Rarement à jour

Or tous ces points doivent  être stabilisés AVANT d’envisager le lancement du produit.

En effet, la préparation de la mise sur le marché nécessite d’autres actions:

  • Établir l’ensemble des outils et documents marketing : présentations, contenu web, listes de prix…
  • Préparer les outils de communication : communiqué de presse, livre blanc…
  • Établir le Plan Marketing
  • Initialiser les contacts presse, analystes, partenaires

La construction d’outils marketing efficaces ne peut se faire que sur des fondements stables.
? Comment se positionner de façon pertinente, si l’analyse de la concurrence, tant en termes fonctionnels que marketing, n’est pas faite ?
? Comment adapter le contenu marketing et cibler les bons canaux de communication, si les cibles marchés sont trop floues ?
? Comment convaincre un prospect au-delà du 1er RDV, si le périmètre du produit varie trop fortement, ou que les fonctions sont tout simplement indisponibles ?

Un lancement produit mal préparé génère des délais et des coûts supplémentaires : délai de mise en œuvre chez un premier client sponsor, coût pour construire et/ou reconstruire le storytelling autour d’une roadmap produit qui flotte, redéfinition des cibles en fonction des fonctions réellement disponibles…

Conclusion

Aborder les sujets dans le bon ordre apporte  efficacité et économies !
Une équation  encore mal perçue par nos start-ups hexagonales qui pensent trop souvent qu’un bon coup de communication effacera les lacunes accumulées en amont…

Catherine Kokoreff
Catherine Roux-Spitz

Sources
[1] http://www.eu-startups.com/2015/06/top-15-europes-biggest-startup-cities-in-2015/

0 Avis

Laisser une réponse